Une part d’innocence  ❤️

C’est comme tout un chacun que ce matin je me réveille le cœur lourd, avec un je ne sais quoi d’amertume et de haine …

J’ai l’impression de ne vraiment comprendre les événements de ce week-end que ce matin … Non pas que je n’ai pas vu ce qu’il se passait, non pas non plus que je m’en fout, ni que je ne suis pas concernée …

Tout simplement parce qu’à la maison, j’ai un petit être qui lui ne comprend rien à ce qu’il vient de se passer, qui ne comprend pas la cruauté humaine… Pour lui son monde est fait de sourire, de jeux, de dodo, d’amour, de rire … Pour lui le monde ne s’est pas arrêté de tourner et il a fallu continuer à « vivre ».

Il faut continuer comme tous les jours à le faire rire, lui faire des bisous, des câlins…Le promener au parc, lui faire prendre l’air … Continuer sa routine. Même si l’on sait qu’il ressent que quelque chose cloche.

Je suis contente qu’il ne soit pas en âge de comprendre et donc de devoir lui expliquer les choses … C’est quelque chose de si difficile pour un enfant … De sentir ses émotions se mélanger, se changer …

Mais un jour, je serai sûrement obligée de lui expliquer … De lui arracher cette part d’innocence qu’il nous montre tous les jours et qu’il partage avec nous … Et déjà, j’en ai mal au cœur … Car j’en suis certaine, les attentats de ce week-end ne seront pas les derniers malheureusement.

Ce week-end, j’ai profité de cette innocence, de regarder les choses comme lui les vois, de tomber folle d’amour pour lui lorsqu’il nous sourit, de cette minuscule main posée sur ma joue qui te remonte le moral, ses areuh areuh qui font que tu t’eloignes du poste de télévision, son regard qui te donne l’impression d’être la huitième merveille du monde pour lui, de le serrer tout contre moi…


Une bouffée d’air frais, d’innocence et de pureté, qui je dois l’avouer m’a vraiment fait du bien ! Ne plus penser et réfléchir comme une adulte le temps de quelques heures 😊

Malgré les évènements, j’ai profité d’un beau week-end en famille, de passer des moments précieux avec les deux hommes de ma vie, ne plus penser à cette barbarie humaine le temps d’un instant …

11 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge